Introduction

Types de consommation

On distingue trois types de consommation (standards internationaux et Rapport « psycho-aktiv.ch » 2005 de la Commission fédérale pour les questions liées aux drogues (CFLD)).

Alcohol use

Quelques chiffres (Suisse)

  • Entre 3 à 5 % de la population adulte présente une dépendance à l’alcool.
  • Environ 20% de la population présente une consommation à risque ou problématique, un nombre 4 fois plus élevé que la population dépendante. Leur identification représente un enjeu de santé publique important. Les médecins généralistes occupent une position clé pour les repérer et leur donner des conseils pour réduire leur consommation et les risques associés.
  • L’alcool est responsable de 9% de la charge de morbidité. Il occasionne des coûts sociaux annuels de l’ordre de 6,5 milliards de francs.
  • En 2010, la consommation moyenne d’alcool pur s’élevait à 8,5 litres par personne, elle est donc en diminution par rapport en 1991 (10,7 litres/personne).
  • Presque neuf personnes sur dix consomment de l'alcool. Une personne sur dix en consomme chaque jour ; les hommes plus souvent que les femmes. Avec l'âge, les consommateurs quotidiens sont toujours plus nombreux, avec un pic à 74 ans. Les jeunes de 15 à 24 ans sont ceux qui boivent le plus rarement, mais pas le moins puisque c’est dans ce groupe que la quantité d’alcool consommée par jour de consommation est la plus élevée (augmentation entre 1997 et 2007). La proportion des consommateurs quotidiens a diminué depuis 1992, passant de 20,2% à 14,7% de la population en 2007. Par contre, la proportion des personnes qui consomment chaque semaine a d’augmenté.

Pour plus d’informations, voir Consommation d’alcool en Suisse.

grafik

gelbConsommation à faible risque

braunConsommation problématique

gruenAbstinence

rotAlcoolodépendance

Objectifs

Méthode