Conséquences somatiques

Les maladies organiques liées à l’alcool contribuent de manière significative à la mortalité globale de la population mondiale ainsi qu’à la perte d’années de vie. Environ 29% des hommes et 9% des femmes hospitalisés dans l’ensemble des établissements hospitaliers présentent des complications liées à l’alcool.

  • Foie : stéatose hépatique, hépatite alcoolique, cirrhose du foie
  • Pancréas : pancréatite aigue / chronique
  • Système digestif : œsophagite, gastrite, ulcère
  • Carences en vitamines B1, B2, B6, B9, B12 ainsi qu’en oligo-éléments zinc, sélénium, magnésium et phosphates.
  • Système cardiovasculaire :
    • Hypertension artérielle
    • Arythmies
    • Mort subite
    • Cardiomyopathie alcoolique
    • AVC hémorragique, hémorragie sous-arachnoïdienne
  • Cancers des voies aéro-digestives supérieures, du foie, du colon, du sein
  • Système nerveux :
    • Polyneuropathie périphérique (2e cause après le diabète)
    • Encéphalopathie de Wernicke, due à une carence en vitamine B1 (thiamine). Elle est caractérisée par la survenue brutale d’un ou de plusieurs signes de la triade classique : confusion mentale, troubles oculomoteurs et/ou nystagmus, ataxie. Il s’agit là d’une urgence nécessitant une hospitalisation immédiate. Le traitement consiste en un une perfusion de thiamine.
    • Le syndrome de Korsakoff constitue la phase chronique du syndrome de Gayet-Wernicke non ou insuffisamment traité. Il se manifeste par des troubles cognitifs où dominent des troubles de la mémoire à court terme.