Dépistage et intervention précoces

Il est important d’aborder les questions liées à la consommation d’alcool avec un nombre élevé d’individus et ce de manière précoce. Le médecin généraliste a une position privilégiée pour identifier, conseiller et orienter les patients avec une consommation problématique. Le type d’intervention varie en fonction des résultats du repérage. Le but est d’éviter l’aggravation des troubles et notamment la progression vers une dépendance. Lorsque la situation est peu grave, l’intervention brève peut suffire. En revanche, en cas de consommation problématique plus sérieuse les unités spécialisées sont d’un grand recours. Le médecin généraliste joue un rôle déterminant pour préparer les patients à envisager un changement de consommation. Il s’agit d’un travail de type motivationnel.

Aborder la consommation d’alcool

Choisir un moment approprié pour aborder la question de la consommation d’alcool, p.ex.:

  • Lors d’un contrôle de routine
  • Devant des symptômes et signes fonctionnels qui suggèrent une consommation excessive d’alcool
  • En lien avec les habitudes de vie du patient (hygiène, etc.).

Comment débuter l’entretien ?

Le type d’entrée en manière et l’attitude personnelle sont essentiels. Voir aussi Entretien motivationnel. Exemple: « Puis-je vous poser une ou deux questions à propos de votre consommation d’alcool ? ». En cas de réponse négative, il faut l’accepter, l’important étant de montrer qu’on est disposé à parler de la question alcool si le patient le souhaite. En général, les patients apprécient qu’on s’intéresse à leur consommation, en particulier lorsque cet intérêt est motivé par le souci de leur bien-être et de leur santé. Une bonne relation médecin-patient est évidemment déterminante à cet égard (Daeppen, Gaume, 20061).

Evaluation de la consommation d’alcool

Les 3 premières questions de l’AUDIT sont particulièrement appropriées pour détecter une consommation problématique. Il est aussi possible de remettre au patient un questionnaire qu’il remplira d’ici la prochaine consultation ou de l’orienter vers des questionnaires d’auto-évaluation disponibles en ligne.
Voir également :
Questionnaires de repérage
Intervention brève
Consommation problématique d’alcool
Adolescents

1Daeppen JB, Gaume MJ, 2006: Implémentation et dissémination de l’intervention brève pour la consommation d’alcool à risque en médecine de premier recours: Evaluation du projet partiel "médecins" du programme national alcool "ça débouche sur quoi?" p. 6; p. 2 Annexe 1.

 

Impressum