Vignette clinique

Consommation problématique de cannabis

Paul, un patient âgé de 17 ans, vous préoccupe de plus en plus. Alors qu’auparavant il jouait avec votre fils dans le club de foot local, il vit de plus en plus replié sur lui-même. Lors de sa dernière consultation, vous lui avez fait, non sans un certain malaise, un certificat rétroactif d’incapacité de travail de 5 jours. Paul se disait sans force et dormant mal. Il fumerait du cannabis comme nombre de ses collègues et ne boirait que lors de sorties.
Tout médecin de famille a le devoir et la responsabilité d’identifier de tels 'red flags' (signaux d’alarme) et de reconnaître les signes avant-coureurs de troubles sérieux.
Vous trouverez ici quelques informations utiles, présentées sous forme d’une check-list permettant d’identifier consommation problématique et dépendance (voir aussi Signes avant-coureurs d’une consommation problématique de cannabis).

Consommation problématique de cannabis :

  • ne se limite pas aux périodes de loisirs;
  • affecte la santé (p.ex. accidents);
  • intervient dans des situations à risques, ou
  • a des effets négatifs au niveau des performances;
  • intervient le plus souvent en solitaire et non plus en groupe; peut susciter des signes avant-coureurs non spécifiques tels que :
    • douleurs abdominales et maux de tête,
    • troubles du sommeil,
    • dépression,
    • anxiété;
  • qui, à leur tour, peuvent entraîner :
    • absentéisme scolaire ou professionnel,
    • conflits,
    • agressivité, et
    • délinquance.

La consommation de cannabis pouvant aussi servir d’automédication, il est judicieux de vérifier l’existence de troubles psychiques sous-jacents, voire d’organiser un examen pédopsychiatrique, en particulier si se pose la question d’un TDAH ou d’une évolution psychotique.
Si vous ne souhaitez pas conduire vous-même cet entretien, le service d’addictologie régional peut s’en charger. Ces services offrent aussi un soutien au long cours et/ou complémentaire tant aux adolescent-e-s ayant une consommation problématique qu’à leurs proches.
Les techniques de l’entretien motivationnel sont des plus utiles pour la conduite de tels entretiens.
Vous trouverez sous sevrage ambulatoire un exemple sur la manière d’y procéder.
D’autres indications sur le traitement figurent sous : Cannabis - Interventions possibles.
Addiction Suisse dispose de toute une gamme de matériel d’information à remettre tant aux proches qu’aux consommateurs et consommatrices (flyer cannabis, Focus - Cannabis, Le cannabis en question(s), Cannabis – en parler avec les ados).

 

Impressum