Méthamphétamine

  • Catégorie : stimulants
  • Nom chimique : d-N-Hydrochloride de méthylamphétamine (C10H15N)
  • Noms courants : « ice », « crystal », « pilule thaï », « yaba », « meth », « Pervitin », etc.
  • La méthylamphétamine est soumise à la Loi sur les stupéfiants !
  • Effets
    • Effet des amphétamines, mais plus marqué
    • Stimulant, accroît l’énergie et les performances
    • Mydriase (dilatation des pupilles)
    • Enlève la fatigue
    • Euphorisant (effet plus marqué que pour les amphétamines!)
    • Augmente la confiance en soi
    • Atténue les sensations de douleur
    • Désinhibant
    • Accroît la propension à prendre des risques
    • Logorrhée (débit accru, besoin de parler)
    • Inhibe l’appétit
    • Accroît l’activité des systèmes dopaminergique, adrénergique et sérotoninergique
    • Augmente le désir sexuel
  • Risques et effets indésirables :
    • « Descente » lorsque les effets s’estompent (anxiété, dépression, fatigue, …)
    • Agitation
    • Excitabilité, susceptibilité
    • Tension musculaire dans les mâchoires, contactures musculaires
    • Stéréotypes (mouvements des doigts)
    • Hallucinations (à fortes doses)
    • Délire
    • Tremor (tremblement)
    • Tachycardie (augmentation de la fréquence cardiaque)
    • Hypertension artérielle (augmentation de la tension) --> lésions vasculaires et hémorragies internes
    • Hyperthermie (augmentation de la température corporelle)
    • Convulsions épileptiformes
    • Arythmies ventriculaires (troubles du rythme cardiaque)
    • Spasme vasculaire (contraction des vaisseaux et diminution du diamètre artériel)
    • Infarctus
    • Hémorragies (saignements)
    • Affaiblissement physique important, amaigrissement
    • Privation de sommeil
    • Coagulation intravasculaire disséminée (CIVD, activation pathologique de la coagulation)
  • Effets sur le plan psychique (à court et long terme)
    • Potentiel addictif élevé (plus important que pour les amphétamines !)
    • Craving (particulièrement en fumant [« base »])
    • Symptômes psychiques : troubles anxieux, troubles dépressifs, état de forte tension
    • Trouble panique
    • Paranoïa (troubles psychotiques)
    • Irritabilité, comportement impulsif et agressif
    • Attention : neurotoxicité (des dommages neuronaux irréversibles avec troubles de la mémoire peuvent survenir !)
  • Durée de l’effet (variable selon la dose) : environ 6 à 30 heures (les effets sont plus courts mais plus intensifs lorsque la méthamphétamine est fumée)
  • Présentation : poudre cristalline, comprimés (« pilules thaï »)
    Voies de consommation : nasale, orale, rarement inhalation (fumée) et injections
  • Exemples de combinaisons dangereuses :
    • ß-bloqueurs --> risques de vasoconstriction des vaisseaux atteints par une cardiopathie
    • Inhibiteurs de la MOA  --> risque d’une hypertension
    • Antidépresseurs tricycliques --> risque d’hypertension. Cardiotoxicité possible lors d’intoxication.
    • « Uppers » ou stimulants (amphétamine, cocaïne, etc.) --> forte libération de sérotonine (syndrôme sérotoninergique)
    • MDMA --> convulsions
    • « Downers » (alcool, GHB/GBL, cannabis) --> déshydratation et risque d’hyperthermie
  • Précautions pour un usage à moindre risque

 

Impressum