Contraception

Pour la contraception, deux points sont à considérer:

  • même en l’absence de règles, une ovulation, et donc une grossesse, sont possibles. Sous traitement de substitution, il est fréquent d’observer un normalisation complète des cycles menstruels, qui va de paire avec la normalisation des conditions de vie;
  • les femmes devraient être rendues attentives aux principes du sécuri-sexe (safer sexe), en sachant que, sinon elles encourent, outre une grossesse, un risque infectieux (HIV, hépatite B et, plus rarement hépatite C, autres maladies sexuellement transmissibles).

Toutes les femmes consommant des substances psycho-actives devraient être rendues attentives au fait qu’une grossesse peut survenir, même en cas d’aménorrhée.

Lors du choix d’un type de contraception, il y a lieu de considérer le degré d’instabilité existentielle. Différentes options sont alors à considérer:

  • injections trimestrielles;
  • pose d’un implant;
  • stérilet.

Les coûts de la contraception sont à la charge de la personne concernée.

Pour ce qui est de la protection contre les maladies sexuellement transmissibles, il est hautement recommandé d’utiliser des préservatifs (éventuellement des préservatifs féminins).


Impressum