Allongement du QT

  • La méthadone peut prolonger l’intervalle QTc (visible à l’électrocardiogramme), une situation à risque vital et ce d’autant plus lorsqu’elle est associée à d’autres facteurs agissant dans le même sens.
  • L’héroïne, la buprénorphine et la morphine à dosage thérapeutique n’ont pas démontré cet effet sur l’intervalle QTc. Un changement de la méthadone pour l’héroïne, la buprénorphine ou la morphine à libération prolongée permet donc d’éviter cet effet secondaire.
  • Avant de débuter un TBS par la méthadone, il y a lieu de rechercher systématiquement les facteurs de risque cardiaques et de s’assurer que les autres médicaments, voire les consommations parallèles de substances, ne prolongent pas l’intervalle QTc.
  • Un électrocardiogramme avant ou en cours de traitement par la méthadone est indiqué en cas de :
    • Avant la prise ou prise de médicaments qui prolongent l’intervalle QTc.
    • Dosage de méthadone supérieur à 120 mg en présence de facteurs de risques supplémentaires ou de troubles du rythme symptomatiques.
    • Lors de troubles du rythme symptomatiques.
    • Un test urinaire spécifique détecte le métabolite EDDP (2-Ethylidène- 1,5 diméthyl  - 3,3 diphénylpyrrolidine).
    • Les directives cantonales s’appliquent pour obtenir ou récupérer le permis de conduire.
    • Des informations supplémentaires sur l’usage de substances et la circulation routière se trouvent sur la page du site Infoset
  • 2 rapports de cas publiés dans le Forum Médical Suisse (2016;16(7):173–175) :
  • voir aussi le site internet : www.crediblemeds.org

 

Impressum