Modalités de remise du traitement

  • Pour éviter des malentendus, il est indiqué que les modalités de remise du traitement soient également consignées par écrit au sein du cabinet médical.
  • Une feuille de contrôle de remise de méthadone, qui permet au médecin de premier recours d’avoir une vue d’ensemble en matière de doses et de traitement remis, s’avère utile.
  • Il est nécessaire de garder une trace écrite des communications avec la pharmacie, si le traitement y est remis. Il y a lieu de se conformer aux prescriptions cantonales pour ce qui est des modalités spécifiques d’ordonnance.
  • La méthadone existe en comprimés et sous forme diluée (1 ml = 10 mg = 1 %). Les règlements concernant la forme sous laquelle le traitement est remis diffèrent selon les cantons.
  • Un doseur apposé au flacon permet de mesurer la dose souhaitée (disponible par ex. auprès de Polymed).
  • Les doses quotidiennes sont remises dans des flacons à système d’ouverture sécurisée (impossible à ouvrir par un enfant). Une étiquette doit préciser qu’il s’agit de méthadone, mentionner le nom du patient, du médecin, et le nombre de milligramme contenu.
  • Au début, la remise de méthadone s’effectue sous contrôle visuel, avec une seule dose à emporter pour le week-end.
  • Le contact quotidien avec le médecin ou avec les collaborateurs de la pharmacie permet des observations cliniques (p. ex., signe de consommations parallèles, d’alcoolisation, de péjoration du statut psychique, symptômes somatiques). Ces observations doivent être communiquées au médecin si nécessaire, avant la remise du traitement.
  • Au cas où le patient présenterait des signes d’intoxication, il s’agit de réduire sa dose et / ou de lui fixer un rendez-vous sous quelques heures.
  • Des précisions concernant la remise de méthadone pendant les vacances se trouvent sous le point Traitement de substitution et voyage.
  • Dans la suite du traitement, en cas de stabilisation clinique, il est possible de remettre le traitement pour quelques jours, voire pour une semaine entière.
  • En cas d’arrêt du programme méthadone, il est impératif de procéder à une information personnalisée du patient, au sujet des risques liés à la perte de tolérance.


Impressum