Naltrexone (Naltrexin®)

  • La naltrexone est réservée à un petit groupe de patients dépendants et sevrés, fortement motivés à rester abstinents.
  • La polytoxicodépendance est une contre-indication !
  • La naltrexone est un antagoniste opioïde pur : un comprimé filmé bloque les effets pharmacologiques des opioïdes (p. ex. 25 mg d’héroïne i.v.) pour environ 24 heures.
  • Il existe un risque de développer une sensibilisation aux opioïdes, avec un risque d’overdose à l’arrêt de la naltrexone et la reprise d’opioïdes, même à des doses minimes.
  • Si les patients devaient se procurer des doses modestes d’héroïne ou d’autres opioïdes, le blocage induit par la naltrexone rendraient ces opioïdes agonistes inefficaces.
  • Avant de débuter un tel traitement, il est vivement recommandé de s’adresser à un collègue expérimenté en médecine de l’addiction, par exemple via Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
  • Les informations au sujet de la naltrexone sont disponibles dans le Compendium Suisse des médicaments.
  • La naltrexone peut aussi être utilisée en cas d'usage problématique d’alcool. Plus d’informations à ce sujet ici.