TBS et voyage

  • La responsabilité de l’organisation d’un voyage incombe avant tout au patient et doit être préparé suffisamment en avance.
  • En Suisse, et dans l’espace Schengen, il est autorisé d’emporter un traitement de substitution pour une durée d’un mois (voir tableau ci-dessous).
  • Le traitement de substitution devrait être transporté dans un bagage à main.
  • Il y a lieu de s’assurer de la durée de vie des préparations remises au patient, tout particulièrement s’il se rend dans un pays chaud.
  • Les suppositoires, tablettes et capsules sont plus appropriés que les préparations liquides bien que, en Suisse, cela entraîne pour la méthadone une prescription off-label puisque, selon le Compendium, seule la forme galénique en solution diluée est agréée.
  • D’autres informations utiles se trouvent sur le site de l'Organe International de Contrôle des Stupéfiants (OICS) (page en anglais).
 

Voyageur avec médicaments stupéfiants (traitement de substitution, benzodiazépines, etc.)

    pfeil-unten    

Espace Schengen?

    unten-oui   unten-non

Le médecin remet un certificat.

 

La personne qui voyage se renseigne auprès de l’ambassade ou du consulat du pays visité ou encore chez Swissmedic, afin de prendre connaissance des conditions légales de transport de stupéfiants.

    pfeil-unten  

Remise de traitement?

 
pfeil-unten   pfeil-unten   pfeil-unten

Médecin

  Pharmacie  

Au cas où un certificat médical est nécessaire.

pfeil-unten   pfeil-unten   pfeil-unten

- Original à la personne voyageant.
- Copie au    pharmacien cantonal.

 

Le pharmacien confirme le certificat et envoie copie au pharmacien cantonal.

 

Original à la personne qui voyage.

 

 

Impressum

 

       
 
  Pfeil nach unten: oui