Médicaments et aptitude à la conduite

A l’Art. 15d1 Détermination de l'aptitude et des qualifications nécessaires à la conduite, la loi fédérale sur la circulation routière précise la notion de droit de communiquer du médecin (et non l’obligation de communiquer).

D’une manière générale:

  • Les médicaments psychotropes qui peuvent provoquer une accoutumance sont généralement contre-indiqués dans le cas d’une addiction connue à des substances (abus/ dépendance à l’alcool, à des drogues, à des médicaments).
  • Prudence (dosage, durée) lors de la prescription de médicaments psychotropes pouvant provoquer une accoutumance (somnifères et tranquillisants, analgésiques à base d’opiacés/d’opioïdes, etc.).

Recommandations de la médecine du trafic concernant l’aptitude à la conduite en cas de prise de médicaments prescrits par un médecin:

  • Information complète du patient au sujet de son traitement médicamenteux et des éventuelles incidences des médicaments pris sur la capacité à conduire (responsabilité civile également concernée selon le cas) ; Inscription au dossier du patient et, le cas échéant, instruction écrite de ne pas conduire, jusqu’à nouvel ordre.
  • Dans le cadre d’un traitement dont les médicaments pris, et notamment les psychotropes, pourraient potentiellement nuire à l’aptitude à la conduite, les personnes concernées devraient absolument éviter de conduire au cours de la phase d’ajustement/ d’induction du traitement. ATTENTION : la prise d’un ou plusieurs médicaments produit des effets différents selon les patients, de sorte qu’une éventuelle incidence sur la conduite ne peut souvent être évaluée que de manière approximative.
  • Dans le cadre d’un traitement dont les médicaments pris peuvent potentiellement nuire à l’aptitude à la conduite, l’abstinence d’alcool au volant (conduire uniquement en état de sobriété) est toujours et absolument de rigueur. La prise de deux ou davantage de médicaments peut justement provoquer des interactions médicamenteuses pouvant contribuer à un renforcement des effets médicamenteux.

Pour plus d’informations, consultez également (en allemand):
http://www.der-arzneimittelbrief.de/de/Artikel.aspx?SN=7047

 

 

Impressum