Cigarette électronique

  • La cigarette électronique (e-cigarette, vaporette) ou le cigare électronique ne contiennent pas de tabac.
  • Les e-cigarettes dépourvues de nicotine sont en vente libre en Suisse depuis leur création. Depuis le 24 avril 2018, les liquides contenant de la nicotine sont également autorisés. Le Tribunal administratif fédéral a en effet levé l’interdiction en question, suite à une plainte déposée par un fabricant contre la décision correspondante prise par l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) en 2015. Puisqu’il n’existe à ce jour aucune base pour la règlementation des liquides contenant de la nicotine, ceux-ci sont soumis – dans le cadre du principe Cassis de Dijon – aux dispositions de la directive de l’Union européenne sur les produits du tabac. La directive contient des prescriptions concernant les avertissements et les ingrédients devant figurer sur le flacon ainsi que la taille de celui-ci.
  • Les effets de ces produits sur la santé sont encore peu clairs. En particulier la composition chimique des substances inhalées et leur toxicité font l’objet de discussions. La nocivité n’est que peu étudiée à ce jour.
  • La cigarette électronique peut apporter un soutien pour arrêter de fumer ou réduire sa consommation. Les études réalisées jusqu’à présent (état en 2014) présentent des restrictions méthodologiques et des résultats hétérogènes. L’article « Arrêt du tabac - Méthodes efficaces et place de la vaporette » du Dr. med. Jean-Paul Humair, Service de Médecine de premier recours Hôpitaux Universitaires de Genève, paru dans l’édition d’automne du magazine en ligne Primary and Hospital Care, offre un aperçu des avantages, des limites et des possibilités de la vaporette. Une Fiche sur la cigarette électronique complète aussi cet article.
  • D’autres informations sont disponibles auprès de Stop-tabac.ch. Voir également la position de la Commission fédérale pour la prévention du tabagisme sur la cigarette électronique (septembre 2016), ainsi que la position de la Fédération des professionnels des addictions sur les cigarettes électroniques et le vapotage : ETEINDRE LE FEU.

Grossesse

  • En l'état actuel des connaissances, l'utilisation de la cigarette électronique est à déconseiller durant la grossesse.
  • Pour une femme enceinte ou souhaitant le devenir qui vapote: dans l'idéal, l'arrêt complet avant la grossesse ou dès connaissance de sa grossesse est à recommander.
  • Interventions et traitements validés à proposer : voir le chapitre sur les solutions d’aide pour arrêter de fumer.
  • Le maintien de la vaporette est à privilégier plutôt qu'une cigarette avec combustion dans les cas de
    • risque de reprise de cigarettes avec combustion
    • échec d’interventions et traitements validés
  • Bien que la référence suivante concerne davantage une personne adulte qu’une femme enceinte en particulier, les recommandations du tableau 1 sont utiles : « Vaporette (ou cigarette électronique) : quelles recommandations pour le fumeur en 2017 ? », Jacot-Sadowski I., Humair J-P., Cornuz J., 2017 (Rev Med Suisse ; volume 13. 1181-1185).

 

Impressum