Snus

  •  Le snus (ou snuff) est un tabac finement moulu que les consommateurs glissent sous la lèvre supérieure ou inférieure et qu’ils conservent environ un quart d’heure en bouche.
  • Pendant ce temps, la nicotine et d’autres substances toxiques pénètrent dans le corps à travers les muqueuses de la bouche.
  • En Suisse, l’importation d’une petite quantité pour une consommation personnelle n’est pas punissable. L’importation de snus dans le but de le vendre est en revanche interdite.
  • En Europe, le snus est surtout répandu dans les pays scandinaves (c’est de là qu’il est arrivé en Suisse, introduit par des sportifs). En Amérique du Nord, on l’appelle snuff.
  • En Scandinavie, où la consommation de snus fait partie de la culture locale et est autorisée, on étudie l’aide que pourrait représenter le snus en tant que substitut nicotinique pour arrêter de fumer.
  • Dans l’ensemble, la consommation de snus est considérée comme moins néfaste à la santé que fumer des cigarettes car les voies respiratoires et les poumons ne sont pas affectés par les substances toxiques émanant de la combustion. Cependant, cette forme de consommation peut elle aussi être très dommageable, en particulier du fait des risques suivants :
    • La nicotine contenue dans le snus rend dépendant.
    • Les substances cancérogènes contenues dans le snus peuvent entraîner le cancer de la cavité buccale et du pancréas.
    • Des lésions des gencives et des inflammations de la muqueuse buccale sont possibles.
    • En cas de consommation régulière, les dents et les gencives sont fortement tachées.
  • Le tabac à mâcher classique (placé dans la joue et légèrement mâché) est autorisé à la vente et à la consommation.

Pour plus d’informations, voir le Factsheet Snus, snuff et le Factsheet pipe à eau d’Addiction Suisse.
Voir ici un exposé sur le thème «harm reduction nicotine» (Pr K.O. Fagerström).

 

Impressum