Tabac à priser

  •  Le tabac à priser le plus commercialisé aujourd’hui se présente sous forme d’une fine poudre, souvent aromatisée.
  • Il est aspiré par les narines et pénètre ainsi dans les muqueuses nasales.
  • Une grande quantité de nicotine pénètre lentement dans l’organisme à chaque prise à travers les muqueuses nasales. L’accoutumance et la dépendance ainsi développées peuvent éventuellement mener à fumer.
  • À moyen et long terme, la consommation de tabac à priser peut entraîner des rhinites chroniques avec obstruction permanente des voies nasales et atteinte de l’odorat.
  • Le tabac à priser n’étant revenu à la mode que depuis quelques années, on manque d’études sur les risques à long terme. Mais le tabac à priser contenant les mêmes composants que d’autres types de tabac, on peut considérer un risque accru de cancer comme vraisemblable.

Pour plus d’informations, voir le Factsheet tabac à priser d’Addiction Suisse.

 

Impressum