Alcool et fertilité

Impact d’une consommation d’alcool sur la fertilité

Chez la femme

  • L’alcool a un impact sur les œstrogènes et d’autres hormones reproductives
  • Les cycles menstruels sont rallongés ou sans ovulation
  • Une baisse de la fertilité peut survenir à partir d’une consommation de 3 à 5 boissons standard par semaine

Chez les hommes

  • La fertilité est diminuée dès 5 boissons standard par semaine (dégradation de la qualité et de la quantité du sperme)
  • L’effet néfaste se renforce sensiblement dès 25 verres par semaine
  • La consommation d’alcool agit sur les niveaux de testostérone et de globuline liant les hormones sexuelles (sex hormone binding globulin - SHBG)

Impact d’une consommation d’alcool sur la conception

  • Une relation de cause à effet est établie entre la consommation d’alcool et la probabilité de conception. Dès 5 verres par semaine, celle-ci se réduit significativement
  • Cette relation existe aussi avec une augmentation du risque de fausse couche
  • Il est recommandé aux femmes souhaitant tomber enceintes d’arrêter de boire de l’alcool

 

Impressum