Consommation à faible risque

  • La majorité de la population suisse se trouve dans cette catégorie de buveurs
  • Les objectifs de la politique en matière d’alcool sont la promotion de :
    • La compétence face au risque (comportement sûr et responsable face à l’alcool)
    • La conscience des risques par le biais d’informations, de recommandations, de directives, de lois

Définition de la consommation à faible risque

  • Cette notion désigne une consommation d’alcool modérée et adaptée à la situation n’entrainant pas de dommages physiques, psychiatriques ou sociaux
  • Il reste difficile d’établir une limite à la consommation à faible risque en raison de nombreux facteurs ayant une incidence (âge (voir Adolescents/Alcool et vieillissement), sexe, état de santé, interactions médicamenteuses, grossesse, circulation routière, utilisation de machines, etc.)
    • Souvent, les limites sont fixées de manière plus stricte pour les femmes (teneur en eau réduite dans le corps, élimination de l’alcool retardée, etc.)
    • Une consommation de faibles quantités (chez les hommes mois de 100 g d’alcool pur/semaine) peut réduire le risque d’infarctus du myocarde, d’AVC ou de diabète mellitus de type 2, (Metaanalyse, 83 prospektive Studien; Wood et al.; Lancet 2018)
  • Les recommandations sur les quantités limites de consommation d’alcool sont propres à chaque pays et dépendent des réflexions actuelles en matière de santé publique

Recommandations et valeurs limites

Pour des raisons biologiques, les femmes sont généralement plus vulnérables à l’alcool que les hommes. Il y a par ailleurs des situations dans lesquelles même une faible consommation d’alcool comporte des risques (cf. aussi Consommation inadaptée à la situation), par exemple chez les enfants, durant la grossesse ou en raison d'interactions lors de la prise de certains médicaments.

Suisse*

Hommes

 Femmes

 

Tous

20-24g d’alcool pur (= au maximum 2 boissons standard par jour, réparties sur plusieurs he

Env. 2 jours sans alcool par semaine, afin d’éviter l’apparition de la tolérance

Env. 2 jours sans alcool par semaine, afin d’éviter l’apparition de la tolérance

OMS

Hommes

Femmes

Au maximum 2 boissons par jour 

Au maximum 1 boissons par jour

Jamais plus de 4 boissons lors d’occasions particulières

Canada

Hommes et Femmes

Au maximum 1 boisson par heure

Au maximum 3 boissons par jour

Au maximum 4 boissons à la suite

Grande Bretagne

Hommes

Femmes

< 21 boissons par semaine

< 14 boissons par semaine

*Les recommandations ne sont pas uniformes en Suisse.

 

Impressum