Impact de la consommation d’alcool

L’alcool entrave le développement

  • Le placenta ne constitue pas une barrière. L’alcool parvient au sang de l’embryon ou du fœtus.
  • L'alcool est tératogène, il augmente le risque de malformations du fœtus.
  • Les effets sont dose-dépendants et varient aussi selon :
    • la fréquence de consommation
    • le stade de développement
    • la capacité de la mère à métaboliser l'alcool
    • le patrimoine génétique du fœtus
  • Tous les organes peuvent être affectés par l'alcool dans leur développement, mais plus particulièrement le système nerveux central (SNC) qui se développe tout au long de la grossesse.

entwicklung in wochen f

Source : Alcool et effets sur la santé (INSERM, 2001)

Les conséquences d'une alcoolisation fœtale sur l’enfant sont diverses et peuvent consister en :

  • Des malformations congénitales liées à l’alcool (cardiaques, rénales, oculaires, etc.)
  • Des atteintes du SNC, des anomalies neurologiques et comportementales en dehors de toute autre malformation (p. ex. anomalies du SNC, déficit intellectuel, troubles du comportement non liés à l’environnement)
  • Un syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF), diagnostic médical dont les caractéristiques sont des anomalies faciales, un retard de croissance intra-utérin et des lésions du cerveau
  • Une partie des caractéristiques du SAF, malformation congénitale et troubles du comportement

L'alcoolisation fœtale constitue la première cause de handicap mental non génétique.

Symptômes de sevrage chez le nouveau-né

Lors d'une alcoolisation fœtale importante, les bébés exposés peuvent vivre une période de sevrage durant les premières semaines de vie. Les symptômes de sevrage comprennent notamment :

  • des tremblements
  • des troubles de l’alimentation
  • de la diarrhée
  • de l'irritabilité, une humeur maussade

Les bébés peuvent également présenter des troubles de rythme cardiaque, de respiration ou de digestion.
Certains troubles (p.ex. de sommeil) peuvent perdurer pendant des années.

Le syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF) est certainement sous-diagnostiqué en Suisse.

 

Impressum