Risques lors de l’allaitement

  • L’alcool consommé par la mère qui allaite se retrouve dans le lait maternel à une concentration égale à celle qui se trouve dans le sang
  • Le bébé ainsi allaité élimine plus lentement l’alcool que les adultes
  • Divers effets dommageables pour le nouveau-né sont associés à une consommation d’alcool durant la période d’allaitement:
    • altération du cycle veille – sommeil
    • altération du développement moteur
    • moins bonne ingestion de lait

Recommandations

  • Eviter de boire de l’alcool pendant la période de l’allaitement
  • Si la mère souhaite boire un verre d’alcool occasionnellement, le faire directement après l’allaitement, de sorte que l’alcool soit le plus possible éliminé du corps lors du prochain allaitement. Ou tirer du lait au préalable et proposer ainsi un biberon « zéro alcool »
  • Lors d’une consommation d’un verre standard de boisson alcoolique, attendre au minimum deux heures avant le prochain allaitement.

L’allaitement est à privilégier en règle générale en raison des nombreux bénéfices pour le nourrisson.
À de hauts niveaux de consommation de la mère, la situation doit être réévaluée.

 

Impressum