Introduction

  • Depuis 2011, les médecins exerçant en Suisse avez la possibilité de traiter vos patientes/patients avec des médicaments à base de cannabis, moyennant une autorisation exceptionnelle délivrée par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). En raison du nombre élevé de prescriptions, de la charge administrative qui en découle pour les médecins et des derniers développements politiques, le Conseil fédéral a demandé en juillet 2018 qu'un projet soit élaboré pour modifier la loi sur les stupéfiants et lever l’interdiction relative à la commercialisation du cannabis à des fins médicales. Dans le cadre de la consultation qui s'est déroulée l’automne 2019, les cantons, les partis politiques et les autres parties intéressées ont, sur le principe, bien accueilli le projet. Par conséquent, au milieu de l’année dernière, le Conseil fédéral a transmis le message concernant la modification de la loi fédérale sur les stupéfiants. La révision de la loi vise à simplifier l'accès ainsi que les contraintes administratives, à mieux régler la question du remboursement et à développer les connaissances scientifiques. En attendant l'entrée en vigueur de la révision, au plus tôt au milieu de 2022, les sites internet de l'OFSP et de Praticien Addiction Suisse vous informent sur l'application médicale limitée du cannabis. 
  • La Société suisse du cannabis en médecine (SSCM), organisme interprofessionnel fondé récemment, s'occupe aussi de cette thématique. Certains de ses membres faisaient déjà partie du Groupe de travail suisse sur les cannabinoïdes en médecine (SACM). La SSCM a pour but de mettre en réseau la médecine (médecins, personnel soignant, thérapeutes), la pharmacologie, la pharmacie (pharmaciens), la recherche, l'enseignement, les organisations de patients, l'industrie et les autorités (OFSP) afin de continuer à promouvoir l'utilisation du cannabis et des cannabinoïdes à des fins médicales et à suivre ce développement au niveau technique et scientifique.
  • Pour encourager la publication d'articles spécialisés sur ce thème, la maison d'édition Karger met en ligne en open access le journal scientifique Medical Cannabis and Cannabinoids, consultable gratuitement qui est également l'organe officiel de publication du SSCM. Vous trouverez d'autres informations sur la SSCM ainsi que le formulaire d'inscription pour devenir membre sur le site de la société.
  • Les notions de « cannabis médical » ou de « cannabinoïdes en médecine » s’emploient dans le cadre de l’application thérapeutique de la plante de chanvre et de ses principes actifs naturels ou de synthèse (appelés cannabinoïdes) pour le traitement de maladies. Selon l’état actuel de la recherche, la présence de THC est indispensable pour une application médicale.
  • Il convient de faire une distinction avec l’utilisation de CBD comme monosubstance (cannabidiol) qui fait l’objet d’un chapitre spécifique.

Situation type du point de vue du patient

  • Les patients qui souffrent de maladies chroniques font part de plus en plus souvent à leur médecin (médecin de famille, neurologue, oncologue, médecin en soins palliatifs) de leur souhait d’être informés sur le cannabis ou les cannabinoïdes en tant que médicaments ou de s’en voir prescrire (cannabis médical) car les formes de traitement utilisées jusqu’ici n’ont pas apporté d’apaisement suffisant.

Situation type du point de vue du médecin

  • Le médecin, qui connaît généralement la personne depuis longtemps ainsi que la souffrance endurée et les limites de la thérapie suivie, souhaite apporter un apaisement et se déclare prêt à emprunter des voies nouvelles ou moins conventionnelles.

Incertitude / Questions

  • Noyées dans la discussion politico-médico-publique sur l’utilisation du cannabis comme drogue, beaucoup d’incertitudes - par ailleurs inexistantes dans le cadre d’un traitement phytothérapeutique -demeurent chez le médecin et le patient :
  • L’algorithme permet de guider le médecin de manière pragmatique dans la prise de décision. C’est une représentation de la situation juridique actuelle et des connaissances médicales. Ces deux éléments peuvent évoluer.
  • Des informations concernant le cannabidiol (CBD) sont également disponibles ici. Distinguer l’utilisation de CBD du thème du cannabis médical s’avère essentiel d’un point de vue médical et juridique.

 

Impressum