Interaction avec la buprénorphine

Effet de sédation sur le système nerveux central renforcé

  • En association avec d’autres opioïdes, l’alcool, les anesthésiques, les hypnotiques, les sédatifs, certains antidépresseurs et neuroleptique. Attention: conduite automobile, d’engins ou de machines.

Inhibiteur du CYP 3A4

  • Antibiotiques macrolides, imidazole, antimycotiques comme le kétoconazole ou le fluconazole, antiprotéases HIV comme le ritonavir, le saquinavir, l’indinavir et le nelfinavir, ainsi que des antidépresseurs comme la fluvoxamine ou la fluoxetine.
  • En raison de l’inhibition, une augmentation du taux plasmatique de buprénorphine est possible, également en cas de consommation de jus de pamplemousse, et il peut être nécessaire de réduire la dose.

Inducteur du CYP 3A4

  • Carbamazépine, phénobarbital, phénytoïne et rifampicine.
  • Ces substances conduisent à une diminution de l’effet de la buprénorphine; nécessité probable d’augmenter le dosage de buprénorphine.