Naissance

Hôpital

  • Pendant la grossesse, prendre contact avec l’hôpital.
  • Pour une prise en charge optimale des symptômes de sevrage chez le nouveau-né, il est nécessaire de choisir un hôpital équipé d’un service de néonatologie.
  • Il y a lieu de clarifier avec la femme enceinte la méthode d’accouchement à adopter, la disponibilité de médicaments et des offres spécifiques quant à la prise en charge du nouveau-né.

Naissance

Lors de l’admission, il importe de communiquer à l’hôpital les renseignements médicaux relatifs à la substitution (doses et modalités de remise de la médication de substitution). Il y a également lieu de préciser s’il existe des consommations parallèles,

  • pour que la femme enceinte ne présente pas de symptômes de sevrage pendant l’accouchement,
  • pour adapter une anesthésie éventuelle et
  • pour optimiser la prise en charge du nouveau-né.

Symptômes de sevrage du nouveau-né

La survenue de symptômes de sevrage chez le nouveau-né est influencée:

  • par la demi-vie de l’opioïde,
  • dans une certaine mesure, par la dose d’opioïde reçue par la mère et
  • du fait de consommations parallèles.

Symptômes:

  • crampes, tremor, vomissements, cris, myoclonie, fièvre

critères d'évaluation voir aussi: Finnigan score system (en anglais)

Allaitement

  • Lors d’une dépendance aux opioïdes, il est possible d’allaiter, en accord avec l'équipe en charge du traitement. Il est cependant déconseillé d’allaiter en cas de consommations parallèles multiples et de situations instables, que ce soit pour des raisons psychiatriques ou psychologiques (surcharge émotionnelle de la mère) ou somatiques (pp. ex. existence d’une infection HIV).
  • Il n’y a pas de corrélation linéaire entre la dose de méthadone prescrite et ingérée et les taux plasmatiques observés chez le nourrisson, du fait de la grande variabilité interindividuelle du métabolisme de la méthadone.
  • Risques particuliers : l’indication de substitution et les substances consommées parallèlement passent dans le lait maternel avec des effets aléatoires sur le développement neurologique du nouveau-né.

Suites de couches

  • La survenue de symptômes de sevrage du nouveau-né détermine habituellement la nécessité d’un suivi en néonatologie.
  • Pour une prise en charge optimale, il y a lieu de prévoir un accompagnement psychologique de la mère.
  • Il est utile de se rappeler que le nouveau-né a besoin de la proximité de sa mère, mais aussi de son père.

Pédiatre

Informations importantes pour le pédiatre ou le médecin de:

  • informations sur la substitution ou les consommations parallèles pendant la grossesse pour reconnaître des symptômes du trouble du développement;
  • risque d’infection en cas d’atteintes HIV ou HCV préexistantes;
  • l’enfant d’une mère dépendante aux opioïdes devrait être vacciné contre l’hépatite A et B.



Impressum