Contre-indications

  • Contre-indications absolues
    • Hypersensibilité au principe actif du SROM ou à l’un de ses excipients.
  • Contre-indications relatives
    • En raison de son effet dépressif sur la respiration, la combinaison avec d’autres substances sédatives sur le système nerveux central (alcool, benzodiazépines, barbituriques, antalgiques puissants et antitussifs) présente des risques élevés, occasionnant notamment un surdosage, un arrêt respiratoire, un collapsus circulatoire. Le pronostic vital peut être engagé !
  • Contre-indications somatiques :
    • insuffisance respiratoire
    • insuffisance hépatique sévère
  • Il est déconseillé de prescrire simultanément un traitement d’agonistes partiels des récepteurs μ (buprénorphine par exemple) ou des inhibiteurs de la MAO.

 

Impressum