Interactions avec le SROM

  • La prise additionnelle d’opioïdes, d’alcool, d’anesthésiants, d’hypnotiques, de sédatifs et de certains anti dépresseurs et neuroleptiques renforce les effets sédatifs sur le système nerveux central. Attention : dépression respiratoire, coma, conduite de véhicules et maniement de certaines machines.
  • Les inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO) et le SROM ne doivent pas être administrés simultanément. Le SROM est contre-indiqué durant les deux semaines qui suivent l’arrêt d’un IMAO.
  • La cimétidine et d’autres substances interagissant avec le métabolisme hépatique inhibent la transformation de la morphine, accroissant ainsi sa concentration plasmatique, et par conséquent son efficacité et sa durée d’action.

 

Impressum