TAO à l’hôpital

Un séjour hospitalier représente une situation difficile pour tout un chacun. Il en est de même pour les personnes dépendantes qui ont souvent de la peine à s’adapter au fonctionnement de l’hôpital. Un accompagnement hautement personnalisé, en lien étroit avec les structures spécialisées d’addictologie, est souvent indispensable. Pendant un séjour hospitalier, il convient de maintenir un TAO débuté avant l’entrée à l’hôpital. Une hospitalisation permet par ailleurs de commencer un TAO.

Avant l’admission :

  • Maintenir le TAO pendant le séjour hospitalier.
  • Ne pas diminuer le dosage de le médicament agoniste opioïde avant l’hospitalisation
  • Informer l’hôpital par écrit des conditions exactes de remise quotidienne du TAO, avec le dosage en milligrammes.
  • Signaler les problèmes de santé significatifs, notamment le statut infectieux.
  • Transmettre le statut vaccinal (en particulier hépatite A et hépatite B).
  • Signaler tous les traitements habituels.

Pendant l’hospitalisation :

Avant la sortie :

  • Prendre contact suffisamment tôt avec le médecin prescripteur du TAO (éventuellement avec la pharmacie, Spitex), afin de clarifier les nouvelles conditions du traitement (fins de semaine, jours fériés).
  • Rappeler les informations sur la perte de tolérance.



Impressum